Développement et paix

Développement et paix dans notre diocèse

Le dimanche 7 avril, je me suis rendu à Carleton à l’invitation de l’Abbé Pierre Édayé, afin d’y faire une homélie dans le cadre du Dimanche de la solidarité. J’ai été accueilli par Élisabeth d’Ambroise et Édith Lévesque ; deux personnes très impliquées dans leur église. La semaine précédente, Édith Lévesque avait organisé une activité de financement, dont une partie de la recette m’a été remise, durant la célébration pour les œuvres de Développement et Paix.

Le dimanche 14 avril, l’équipe de Développement et Paix a organisé la traditionnelle soupe du Carême à Gaspé. Cette activité est toujours aussi populaire et les gens sont venus en grand nombre. Au-delà de l’argent recueilli, c’est l’intention qui compte d’abord.

On ne peut s’empêcher d’admirer ces nombreux gestes de solidarité envers nos frères et sœurs, qu’on ne connaît pas, mais dont on cherche sincèrement à alléger les souffrances. C’est beaucoup ça : « Être chrétien » !

Je sais qu’il y a eu d’autres activités de financement qui se sont réalisées aux quatre coins du diocèse durant la période du Carême. En fait, depuis les trois dernières années, de façon particulière, on constate un peu partout dans notre diocèse, un nouvel élan de solidarité envers les pays défavorisés.

Peut-on penser que, sans trop nous en rendre compte, nous devenons petit à petit une Église en sortie, une Église missionnaire ? Moi je veux y croire !

Sylvio Bourget

Responsable de la pastorale missionnaire

Développement et paix

Développement et Paix (L’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix) est l’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église catholique au Canada et le membre canadien de Caritas Internationalis.

Développement et Paix est financé par les collectes de fonds dans les paroisses, les dons individuels et des subventions gouvernementales, provenant surtout de l’Agence canadienne de développement international.

La vision : Agir pour un monde plus juste

La mission : Soutenir des partenaires dans le Sud qui mettent de l’avant des alternatives aux structures sociales, politiques et économiques injustes, et sensibiliser la population canadienne aux causes de l’appauvrissement des peuples et la mobiliser dans des actions de changement. Dans la lutte pour la dignité humaine, l’organisme s’allie aux groupes de changement social du Nord et du Sud. Il appuie les femmes dans leur recherche de justice sociale et économique.

Les actions : Depuis sa création, Développement et Paix a soutenu 15 200 initiatives locales dans des domaines comme l’agriculture, l’éducation, l’action communautaire, la consolidation de la paix et la défense des droits humains dans 70 pays.

Les objectifs : Inspirés des valeurs de l’Évangile et en particulier de l’option préférentielle pour les pauvres, les objectifs consistent à appuyer les actions des peuples du Sud pour qu’ils puissent prendre leur destin en main et à sensibiliser les Canadiennes et Canadiens aux questions liées au déséquilibre nord-sud.

Un comité diocésain est mis en place et il a besoin de volontaires pour l’aider dans sa tâche.

Les activités de D&P

Le comité diocésain de D&P travaille principalement sur deux grandes activités annuelles soit :

1.  La campagne d’automne

La campagne d’automne vise à sensibiliser les gens sur une cause qui affecte de façon particulière les populations les plus démunies du Sud.

Cette année, c’est sous le thème « Partagez le chemin » (des immigrants) que s’est amorcé cette nouvelle campagne.

2. La campagne de financement

Cette campagne se déroule durant le Carême. Les paroisses sont invitées à organiser des activités de financement pour soutenir les quelque 180 projets menés par D&P dans les pays du Sud.

Pour toute information, veuillez contacter Monsieur Sylvio Bourget, responsable de la pastorale missionnaire.

418-368-2274 poste 237

Courriel : sylvio.bourget@diocesegaspe.org

Web : devp.org/fr