Historique

HISTORIQUE DU PÈLERINAGE TERRE ET MER, GASPÉSIE-LES-ÎLES

Il y a quelques années soit en 2004, à l’occasion d’une randonnée pédestre sur le Mont Saint-Joseph de Carleton,  Patricia LeBlanc m.c.r. et Raymonde Arsenault, émerveillées par toutes ces beautés de la nature, ont l’idée d’instaurer un pèlerinage autour de la Gaspésie. Elles rêvent d’un itinéraire se comparant avantageusement à celui de Compostelle en Espagne. Elles commencent donc à en parler sérieusement à leur entourage et à  visualiser ce rêve.

Une première rencontre eut lieu à Gaspé le 12 mai 2005. Plusieurs personnes intéressées venant d’un peu partout  en Gaspésie, y prennent part. Nous jetons les bases de ce qui deviendra plus tard le Pèlerinage Terre et Mer, Gaspésie – Les Îles.

Suite à cette rencontre, il en ressort que nous agirons en partenariat avec le Diocèse de Gaspé et des Îles. Les limites du diocèse sont : Ristigouche pour le côté sud et Cap-Chat pour le côté nord de la Gaspésie ainsi que les Îles-de-la-Madeleine.

Dès les prémisses de cet extraordinaire projet, Mgr Jean Gagnon, évêque à l’époque, avec sa conscience missionnaire et son ouverture à des sentiers inexplorés, nous a accompagnés et nous a incités à avancer au large courageusement.

La première édition voit le jour en août 2006. Nous caressons alors le rêve de marcher toute la Gaspésie ainsi que les Îles-de-la-Madeleine. Dès le début, nous demeurons attentifs à ce qui a caractérisé cette démarche, soit : la disponibilité et l’engagement des organisateurs, le support constant du Diocèse de Gaspé, le désir des gens d’ici et d’ailleurs de participer à cette retraite marchée, également, la générosité et l’accueil des communautés visitées ainsi que l’implication des responsables de paroisses.

En 2009, alors que les assises du pèlerinage sont bien assurées, nous entreprenons la réalisation d’un guide, lequel permettra aux pèlerins de faire un pèlerinage en Gaspésie et aux Îles, en autonomie totale, et ce, pour les années à venir.